Email à Sophie



Chère Sophie, Cet hiver {{va#est|et|a}} être fantastique !!! je viens juste d’apprendre que j’{{ai reçu#vais recevoir|reçois|recevoir}} une bourse et que je {{vais passer#passe|ai passé|passer}} trois semaines dans le sud de la France. Je suis si content. {{Quand#Quant à|Si|Demain}} j’ai appris la bonne nouvelle {{j'ai dansé#j'ai joué|j'ai vendu|j'ai mangé}} de partout dans la maison {{pendant#est|depuis|si}} au moins une heure. Ma mère a bien rigolé en me {{regardant#a regardé|va regarder|regarde}} faire le singe dans le salon. Ma prof de français, Madame Martin, m’avait dit que j’avais une chance d’être {{pris#prendre|pendre|pendu}} mais je {{n'avais pas#a|n'avais|avais}} beaucoup d’espoir. Maintenant je sais que bientôt je {{vais partir#suis parti|parts|partir}}. Dans six semaines je vais {{prendre#pendre|pris|pendu}} l’avion pour Paris. Mon père {{était#a|et|être}} si fier de moi qu’il m’a dit qu’il va me payer trois jours à Kuala Lumpur pour mon escale. Je {{n'ai#ai|vais|suis}} jamais quitté la Nouvelle Zélande et je n’ai {{jamais#toujours|tous les jours|rien}} pris l’avion, je {{suis#vais|est|a}} donc très excité à l’idée de {{partir#parti|suis parti|vais partir}} à l’étranger. Je ne sais pas grand chose pour l’instant au sujet de mon voyage, mais ce que je sais c’est que je {{vais passer#vais|passe|passer}} trois semaines de rêve. Je vais {{rester#reste|ai resté|vais rester}} dans une famille française à Marseille. Ils {{ont#a|vont|sont}} deux enfants, une fille de treize ans et un garçon de seize ans. Le garçon {{s'appelle#s'apelle|m'appelle|m'apelle}} Sébastien et la seule chose que je sais c’est qu’il {{joue#jouer|a jouer|va joué}} au foot. Ça tombe bien car moi {{aussi#sinon|si|non plus}}. Bon il faut que je te laisse. Dès que j’en sais un peu plus je {{t'écris#m'écris|écrire|vais écrit}} un autre mail. Julien



Le texte- correction